Le féminin sacré, lui redonner sa place !

Le féminin sacré est essentiel à notre équilibre ! 

A défaut de pouvoir sortir immédiatement de cette crise, comment mieux la supporter, la traverser et d’une manière générale comment agir sur nos vies pour les rendre moins tourmentées ?

Effectivement, vouloir changer le monde est une peine perdue. Il paraît plus sage d’agir sur nos vies pour tendre vers plus d’harmonie, pour peut-être finalement agir sur le monde.

Par conséquent, pour évoluer vers cette harmonie, une hypothèse des plus sérieuses se présente à nous : redonner la place au féminin !

Comment le féminin et le masculin agissent sur cette crise ?

 

« Nous sommes en guerre », nous a-t-on dit, il y a maintenant 2 ans. Pour commencer, en guerre contre un virus et maintenant nous sommes en guerre contre une nation. Depuis ce temps, nos vies se sont transformées, pour certains en un véritable enfer.

Personnellement, j’ai la sensation que nous avons été dépossédés de nos vies, remués dans tous les sens. En effet, comme l’écrit Ana Sandréa, créatrice du « sommet de la conscience », “les médias vous disent qui aimer, de qui ou de quoi avoir peur, qui croire, qui détester, quoi penser…Et surtout, ils vous distraient de ce qui est vraiment important : votre monde intérieur”.

Donc, dans les mots que pose Ana Sandréa, il apparaît deux façons d’aborder sa vie qui appartiennent à des mondes totalement différents: le monde de la pensée, de la comparaison, de la lutte et le monde du sentir, de l’accueil et de l’amour. Ainsi, dans cet exemple, le premier monde appartient à l’univers masculin tandis que le second est l’expression du féminin.

Bien entendu, nous avons besoin que ces 2 facettes de notre être soient en équilibre pour que notre vie soit elle aussi la plus équilibrée possible. Aujourd’hui, cet équilibre n’existe pas dans la société et par voie de conséquence, il est également absent pour beaucoup d’entre nous. La part masculine a pris le dessus depuis déjà très longtemps dans notre culture, même chez les femmes.

Luis Ansa, l’exprime à sa manière: “…Alors devenez des femmes vous les femmes !…Libérez-vous, non pas de l’homme charnel, libérez-vous du masculin qui a imposé un mode de pensée et un mode d’être. Mais aussi longtemps que vous lutterez contre la pensée masculine, vous la nourrissez en vous. La pensée féminine est issue d’une aimantation, d’une captation et non d’une lutte. N’oubliez pas le monde sensitif, c’est le monde féminin.” 

Deux aspects essentiels du féminin sacré.

Pour rétablir l’équilibre, nous sommes donc invités à revenir dans notre monde intérieur, par la sensation éprouvée à travers notre corps. Cette reconnexion à la sensation est un des aspects de la voie du féminin sacré. Écoutez ce corps, qui appelle notre attention de toutes ces forces. Généralement, nous avons été incités à le laisser en souffrance, nous éloignant de ce qui est pourtant notre principal lui d’habitation. Dans ce contexte ce corps nous est, dès lors, souvent étranger. Et l’étranger, encore une fois culturellement, nous fait peur ! Le féminin sacré a donc besoin de notre courage pour que nous apprenions à appréhender cette peur et retrouvions le chemin de nos sensations intérieures.

conférence internationale de focusing

Un autre aspect du féminin sacré est laissé de côté: le « non » protecteur. Ce « non » exprimé par la femme protectrice trouve-t-il en vous sa place vis à vis du « oui » permissif ? Sommes-nous protecteur quand nous laissons notre environnement trop s’immiscer dans nos vies et décider ce qui est bon pour nous. Ne sommes-nous pas devenus dépendant de conditions qui nous sont extérieures et qui créeraient un déséquilibre en nous ? Je reprendrai Eckart Tolle: “Toute dépendance naît d’un refus inconscient à faire face à sa propre souffrance et à la vivre”.  Qui est mieux à même de décider de ce qui est dans votre intérêt. La part féminine sait ce qui est bon pour elle comme tout être vivant qui se protège et se déploie naturellement. C’est cette part qui peut accueillir les souffrances en soi et les transformer.

Réunir le féminin et le masculin en nous.

Réunir le féminin et la masculin sacrés en nous, un réinstaurant le premier pour garantir l’équilibre, voilà une des voies qui s’offre à nous pour que chacun puisse s’éloigner de la crise créée à l’intérieure de soi. Il paraît nécessaire que les hommes se connectent à leur partie féminine et que les femmes retrouvent ce qui les fait fondamentalement. C’est dans cette intention que nous referons alliance avec les lois du vivant et cela, aussi, pour permettre que l’humanité puisse prendre une autre orientation.

Féminin sacré

C’est au contact de notre corps et de nos sensations qu’émergent de nouveaux regards, de nouveaux points de vue, à partir de l’accueil de ce qui est. Seul le féminin sacré possède, et l’amour, et la confiance nécessaire en la vie pour faire naître ces nouvelles opportunités. Ensuite, notre part masculine retrouvera sa place pour la mise en œuvre de ces nouveaux points de vue. Cette union entre nos deux polarités s’apprend, notamment par l’intermédiaire du focusing.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *